Browsed by
Tag: Motorcycle Riding

Contre la Loi de L’Accompagnateur pour Moto au Québec? Against the Accompanied Rider Law in Quebec? Take Action!

Contre la Loi de L’Accompagnateur pour Moto au Québec? Against the Accompanied Rider Law in Quebec? Take Action!

blog_moto

UPDATE! The SAAQ replied to my letter, click here to read! Le SAAQ a repondu a ma letter, cliquez ici pour lire!

(Francais) Bienvenue à mon premier post bilingue et mon premier post de 2015! Aujourd’hui, je voulais parler un peu d’une loi provinciale au Québec qui affecte tous les nouveaux motocyclistes, et j’espère que je peux encourager les autres individuels et des groupes au Québec de prendre des mesures et obtenir cette loi révoqué à temps pour la saison 2015 de moto au Québec . Cette loi est la loi de conducteur accompagné, obligeant tous les nouveaux conducteurs de motocyclettes être soumis à au moins 11 mois de conduite probatoire dans lequel ils doivent être accompagnés en tout temps lors de la conduite de leur moto par un autre conducteur sur leur propre moto qui a eu leur permis complète au moins de 1 an. La loi est carrément ridicule et éprouvées pour être dangereux, causer plus de tort que de bien pour une variété de raisons.

Je n’entrerai pas trop en détails sur mes points de vue et réflexions sur cette loi, je simplement vous invite à lire une copie de ma lettre récemment adressée au ministre des Transports du Québec, M. Robert Poeti, et à la SAAQ (Société de l’assurance automobile du Québec) Président, Natalie Tremblay. Si vous souhaitez également être entendu, je vous invite à bien vouloir tendre la main et envoyer des lettres aussi. C’est le temps de se débarrasser de cette loi!

(English) Welcome to my first bilingual post and my first post of 2015!  Today I wanted to talk a bit about a provincial law in Quebec that affects all new motorcycle riders, and I hope I can encourage other riders and groups in Quebec to take action and get this law revoked in time for the 2015 motorcycle season here in Quebec.  That law is the accompanied driver law, requiring all new motorcycle drivers be subjected to at least 11 months of probationary driving wherein they must be accompanied at all times when driving their motorcycle by another driver on their own bike that has had their full license for at least 1 year.  The law is flat out ridiculous and PROVEN to be dangerous, causing more harm than good for a variety of reasons.

I won’t go in to too many details on my viewpoints and thoughts on this law, I simply invite you to read a copy of my letter recently sent to the Minister of Transportation Quebec, Mr. Robert Poeti, and to the SAAQ (Society de l’Assurance Automobile du Quebec) President, Natalie Tremblay.  If you would also like to be heard, I invite you to please reach out and send letters of your own.  Let it be known that 4 years of floundering is enough, get rid of this law!

Write to / Ecrire:

Presidente Mme. Natalie Tremblay
Société de l’Assurance Automobile du Québec
333 Boul Jean Lesage N-6-2
PO BOX 19600
Quebec, QC
G1K8J6

Mr. Robert Poeti
Cabinet du Ministere
700 Boul Rene Levesque Est 29th Floor
Quebec, QC
G1R5H1

Version Francais:

5 Janvier, 2015
Cher Monsieur Robert Poeti,

Je vous écris aujourd’hui dans l’espoir que cette lettre, en collaboration avec plusieurs études connexes, les commentaires des écoles de conduit et les clubs de moto à travers le Québec, contribuera à faire de la Société de l’assurance automobile du Québec et le ministère des Transports du Québec pour finalement abolir la loi du «conducteur d’accompagnement» pour les permis 6A d’apprenants à temps pour la saison de moto 2015.

 

Je suis nouveau motocycliste au Québec, en passant mon test de circuit juste avant la fin de la saison 2014 au début Octobre. J’avais un permis de moto en Ontario au milieu des années 1990, que je n’ai pas renouvelé quand j’ai déménagé à Québec en 1997 – j’ai renouvelé seulement mon permis d’auto. Apres un dossier de conduit très propre pendant 22 ans j’ai décidé de relever la moto à nouveau dans la province de Québec, mais je dois commencer le processus d’octroi de licences depuis le début, ce qui signifie que je dois commencer avec le permis de 6A et vais devoir le faire pour la majorité de la saison 2015.

 

Pourquoi une moto? Mis à part la jouissance de conduire un moto, je cherche à réduire ma consommation de carburant pour aller au travail, abaisser mes coûts d’assurance (j’ai déjà acheté une moto 650cc), réduire mon empreinte carbone en réduisant les émissions et le recours à des fluides à base de combustibles fossiles tels que l’huile de moteur, et ayant un impact sur l’environnement global, financier et routière plus petite.

 

C’est avec une grande inquiétude que je trouve que je peux réaliser aucun de ces objectifs, en raison de la loi impossible d’accompagnement extrêmement inefficace et très honnêtement, cavalier. Je n’ai pas d’amis qui conduisent des motos, pas de connaissances, pas de collègues et aucune famille qui possèdent une moto ici, au Québec. Même si oui, aucune partage le même horaire de travail ou le chemin que j’utilise. La SAAQ a créé un obstacle majeur à apprendre à conduire une moto et le fait est, les titulaires de classe 6A sont obligés soit de briser la loi et conduire illégalement, ou garer leurs motos jusqu’à passer le test de route pleine.

 

Il y a aussi aucune manière que ce soit fourni par la SAAQ pour correspondre nouveaux motocyclistes avec des gens expérimentés pour les accompagner. Une recherche rapide sur Google montre des centaines de nouveaux motocyclistes qui mendient pour accompagnateurs, mais à part de quelques personnes qui se rendent disponibles pour les balades du week-end, il est presque impossible de trouver quelqu’un qui viendrait près d’égaler mon horaire de travail et de la voie.

 

Votre propre étude commandée avec la FCM indique clairement cette loi ne fonctionne pas: SAAQ Publications

 

En termes clairs, l’étude recommande “le retrait de l’accompagnement obligatoire de l’apprenti motocycliste.“

 

Je suis sûr que la loi de accompagnateur a été créé avec les meilleures intentions pour protéger nouveaux motocyclistes, mais malheureusement, les études et les évaluations montre le contraire qui se passe. Les nouveaux conducteurs sont obligés d’attendre jusqu’à ce qu’ils puissent obtenir un permis complet pour commencer effectivement la conduite, à quel point ils ont zéro restrictions et peuvent même transporter des passagers, au lieu de profiter de la période probatoire pour construire leurs compétences avant de devenir admissible à un permis complet. Cette loi est universellement révélée inefficace, contre-productive, et dans certains cas réellement dangereux.

 

En conclusion, je demande encore une fois, s’il vous plaît permettez-moi de pratiquer mes compétences et avoir une saison de conduite agréable, légale et sûre en 2015 et mettre fin la loi de accompagnateur. Sinon, ce sera une autre année de mon moto assis dans mon garage ne rien faire.

 

Je vous remercie sincèrement pour votre temps et svp trouver inclus les deux pages pertinentes de l’étude SAAQ / FCM qui traite l’abolition de la loi d’accompagnateur pour reference.

English Version:

January 5, 2015
Dear Mr. Robert Poeti,

 

I am writing you today in the hopes that this letter, in conjunction with several related studies, feedback from driving schools and motorcycle clubs throughout Quebec, will help push the Societe de l’Assurance Automobile du Quebec and the Ministere des Transports du Quebec to finally abolish the “Accompanying rider law” for 6A learner permits in time for the 2015 riding season.

 

I am new motorcycle rider in Quebec, passing my circuit test just before the end of the 2014 season in early October.  I used to hold a full motorcycle license in Ontario in the mid 1990s, which I did not renew when I moved to Quebec and I have been licensed and driving motor vehicles with a very clean record for 22 years.  I have decided to take up motorcycle riding again in the province of Quebec, however I must start the licensing process from the beginning, meaning I must start with the 6A permit and will have to do so for the majority of the 2015 riding season.

 

Why a motorcycle?  Aside from the enjoyment of riding, I am looking to reduce my fuel consumption to and from work, lower my insurance costs (I have already purchased an older 650cc motorcycle), lower my carbon footprint by reducing emissions and reliance on fossil fuel based fluids such as engine oil, and overall having a smaller environmental and financial impact.

 

It is with great alarm that I find I can achieve none of these goals, due to the extremely ineffective and quite honestly, impossible accompanying rider law.  I have no friends that drive motorcycles, no acquaintances, no co-workers and no family that own a motorcycle here in Quebec.  Even if I did, none share the same work schedule or route that I have.  The SAAQ has created a major roadblock to learning how to drive a motorcycle and the fact is, class 6A holders are being forced to either break the law and drive illegally, or park their bikes until passing the full road test.

 

There is also no venue provided whatsoever by the SAAQ to match new riders with experienced riders to accompany them.  A quick search on Google shows hundreds of new riders begging for accompanying permit holders, but aside from a few people that make themselves available for weekend rides, it is next to impossible to find anyone that would come close to matching my work schedule and route.

 

Your very own commissioned study with the FCM clearly states this law does not work: SAAQ Publications

 

In no uncertain terms, the study calls for le retrait de l’accompagnement obligatoire de l’apprenti motocycliste.” ***

 

I am sure the accompanying rider law was created with the best intentions to protect new riders, but unfortunately studies and feedback show the opposite is happening.  New riders are forced to wait until they can get a full license to actually start driving, at which point they have zero restrictions and can even carry passengers, instead of taking advantage of the probationary period to build their skills before becoming eligible for a full permit.  This law is universally proven to be ineffective, counterproductive, and in some cases actually dangerous.

 

In conclusion, I ask again, please allow me to build my skills and have an enjoyable, LEGAL and safe riding season in 2015 and do away with the accompanying rider law this spring.  Otherwise, it will be another year of my bike sitting in my garage for nothing.

 

I sincerely thank you for your time and I have included the 2 relevant pages from the SAAQ/FCM study that discusses the abolition of the accompanying rider law for reference.

 

All the best and I hope to hear from you on the subject.

*** Translates to “the removal of an obligatory accompaniment driver for new motorcycle drivers”.

The study to which I am referring to can be downloaded HERE.  The two key pages are as follows / L’étude à laquelle je me réfère à peut être téléchargé ici. Les deux pages principales sont les suivantes:

reportmoto1
reportmoto2

(English Translation) In case you do not understand french, the report outlines the 6 major flaws in the law:

  1. The complete lack of available qualified drivers to accompany new riders.
  2. The inability for the new driver and experienced driver to effectively communicate.
  3. The impossibility of the experienced rider to make corrective decisions and maneuvers on behalf of the new driver.
  4. The danger of having the new driver focus on the experienced driver for signals and queues instead of keeping his eye on the road and what’s in front of him.
  5. The danger of forcing a new driver to keep up with an experienced rider.
  6. Most new drivers on the road are young people learning to drive a car, and vehicles tend to be easily accessible by the vast majority of road users.  New motorcycle drivers tend to be older and often don’t know anyone else that drives a motorcycle.

I would also recommend you check out a great online letter that was posted by Michel Barrette on Autonet.ca by clicking here.  My favorite part of his letter is the following / Je recommande également de lire une lettre en ligne qui a été publié par Michel Barrette sur Autonet.ca en cliquant ici. Ma partie préférée de sa lettre est le suivant:

Vous vous direz sûrement ce qu’on se dit tous : j’ai payé mon cours de moto, j’ai été présent tous les jours, les instructeurs professionnels de l’école ont jugé que j’étais apte à conduire ma moto en toute sécurité, j’ai passé mon examen théorique avec succès, j’ai refait une journée de rafraîchissement avec les instructeurs, je suis allé faire l’acrobate dans la cour du centre d’achats avec mon dossard jaune orange (oui je sais, je ne l’ai pas digéré, celui-là), j’ai pratiqué dans les rues de la ville et sur les autoroutes, j’ai suivi sous la pluie des semi-remorques, me suis fait couper la route par un taxi sans me planter, alors normalement, sauf erreur, je suis prêt à prendre SEUL la route pour aller où je veux et quand je le veux.

 

Vous allez me dire que maintenant, pendant 11 mois, je dois me trouver quelqu’un qui possède déjà un permis moto, qui doit venir me chercher chez moi avec sa moto et non l’inverse, sinon ce serait illégal, qu’on doit choisir ensemble notre destination, que je ne peux donc pas aller travailler avec ma moto s’il ne travaille pas au même endroit, que je ne peux pas décider d’aller voir ma mère à Chicoutimi ou de faire le tour de la Gaspésie parce qu’il n’a pas le temps ou que ce n’est simplement pas de son goût ?

(English Translation) He is basically saying the following:

This is my understanding: I paid for my mandatory course, I was present every day, professional driving instructors judged that I was able to safely drive my motorcycle, I passed the written exam, I ran a 1 day refresher course with the professional instructors again, did the acrobatic closed course riding exam, I practiced in the streets and highways of the city, was water blasted as I followed 18 wheelers, I was cut off by a taxi and didn’t crash, so at this point, I would say I am ready to drive on the road by myself when I want and where I want.

 

BUT now you’re going to tell me that for the next 11 months I have to find someone who has already had their full license for at least a year and has their own motorcycle and that they have to come and meet me at my place (I can’t drive to meet him otherwise it is illegal), we both have to have the same destination meaning I can’t use my motorcycle to drive to work unless he works at the same building and has the same schedule, and I can’t drive to go and see my mother in a different city nor can I tour the beautiful Gaspesie because I can’t find a driver who has the time or interest to go to the same place I wish to visit?

The law is ridiculous and downright dangerous.  Please write a letter or file a complaint with the SAAQ today and hopefully the accompanied driver law is abolished in Spring 2015. / La loi est ridicule et carrément dangereux. S’il vous plaît écrire une lettre ou déposer une plainte auprès de la SAAQ aujourd’hui et j’espère que la loi de conducteur accompagné est aboli au printemps 2015.

Merci,
Dan

%d bloggers like this: